Comment faire une analyse concurrentielle en SEO ? Une méthode en 4 étapes avec le logiciel SEO Ranxplorer

analyse concurrents SEO plateau jeu echec

Que l’on s’intéresse de près ou de loin au SEO, force est de constater qu’optimiser le référencement naturel d’un site ne se fait pas en un jour. Parmi les éléments à suivre très régulièrement, l’analyse de la concurrence constitue un point incontournable pour maintenir son positionnement dans les SERPs.

Étudier la concurrence et ses performances dans les moteurs de recherche est crucial pour au moins 3 raisons :

  • Identifier qui sont vos concurrents, étudier leur stratégie et les garder à l’œil (un bon positionnement peut être éphémère et se surveille attentivement).
  • Repérer des mots-clés intéressants que vous « manquez ».
  • Évaluer les efforts / budgets à prévoir pour positionner votre site.

Voici une méthode simple pour vous aider à faire une analyse concurrentielle avec le logiciel SEO Ranxplorer.

1) Étape 1 de l’analyse concurrentielle SEO : identifiez vos concurrents

Première question à se poser pour une analyse concurrentielle : qui sont mes concurrents ? Ce ne sont pas forcément les même sur les moteurs de recherche qu’en boutique ou sur d’autres canaux de distribution.

Prenons l’exemple d’un magasin de musique qui vend également ses produits en ligne : Michelmusique.fr

On rentre l’URL dans l’outil SEO Ranxplorer puis dans le menu « Résultats naturels », on clique sur « Concurrents ».

Analyse Ranxplorer concurrents SEO
Qui sont mes concurrents SEO et quel est leur niveau de trafic organique ?

On obtient immédiatement de précieuses informations pour l’étude concurrentielle :

  • Les 5 sites dont l’univers sémantique est le plus proche
  • Une estimation de leur niveau de trafic avec historique depuis 2016
  • La liste de tous les sites comparables, avec le nombre de mots-clés qu’ils positionnent dans les moteurs de recherche.

Toutes ces informations sont exportables en format .xls ou .csv.

2) Étape 2 de l’analyse de la concurrence SEO : déterminez son intensité

En cliquant sur « intensité de la concurrence », un graphe complémentaire s’affiche.

Il permet de visualiser très rapidement quels sont les concurrents les mieux positionnés et les plus « frontaux ».

Analyse Ranxplorer intensité concurrentielle SEO

En faisant défiler l’écran vers le bas, vous accédez également à des estimations chiffrées utiles pour une analyse concurrentielle : le pourcentage de mots-clés commun et le niveau de concurrence. Ceci est très pratique pour visualiser les sites à suivre, et aller regarder quelles bonnes pratiques SEO ils ont déjà mises en place.

3) Étape 3 de l’analyse concurrentielle SEO : repérez les mots-clés « manqués »

L’un des intérêts d’une étude de concurrence SEO est de pouvoir ajuster votre propre stratégie de référencement naturel.

Vous avez sans doute commencé à travailler les mots-clés de votre site . Vos concurrents en ont certainement positionné certains auxquels vous n’avez pas pensé…

Continuons avec l’exemple du magasin de musique : En cliquant sur la rubrique « Mots-clés manqués », vous avez la possibilité d’afficher les mots-clés sur lesquels 3 de vos concurrents sont positionnés, avec des détails très utiles (trafic, volume, position de chaque concurrent).

Analyse SEO Ranxplorer mots-clés manqués

Analysez ces mots-clés, repérez ceux que vous n’avez pas encore travaillés et qu’il est visiblement intéressant pour vous de cibler.

4) Étape 4 de l’analyse concurrentielle : tirez les conclusions pour votre SEO

Une étude de concurrence SEO est l’occasion d’estimer votre rapport de force par rapport au secteur. C’est aussi un moyen d’avoir une idée des efforts à consentir pour optimiser le positionnement de votre site.

Si vous détectez en face de vous de gros sites marchands, avec des dizaines de milliers de mots-clés positionnés et qui occupent déjà une bonne partie des premières positions sur vos mots-clés cibles, il faudra sans doute revoir votre stratégie…

En la matière, repensez aux principes antiques de l’Art de la guerre de Sun Tsu : mieux vaut parfois savoir ne pas s’engager dans une bataille. Si les conditions ne le permettent pas ou si elle est perdue d’avance, il est plus sage de l’éviter. Ainsi, il est souvent plus pertinent d’affiner votre stratégie mots-clés, par exemple via la longue traine, que d’essayer de rivaliser avec d’énormes sites sur des mots-clés génériques.

A vous de jouer et de tester l’outil Ranxplorer pour l’analyse de vos concurrents SEO !

Pour compléter votre étude, vous pouvez ensuite analyser le profil de liens de vos concurrents en utilisant des logiciels SEO comme Majestic, Ahrefs, SEOsberver ou Linkody.

Bonnes analyses avec Ranxplorer !

Mathilde Dionnet MD Script

Article rédigé par Mathilde Dionnet, MD Script

😊 Passionnée de mots et de liens, j’en suis tout naturellement venue à m’intéresser de près au SEO.